Trouver Dieu dans la tranquillité

Des histoires pour encourager et renforcer  Journée mondiale de prière de Wycliffe 2021

En janvier 2021, l’équipe de prière de l’Alliance Mondiale Wycliffe a organisé une retraite virtuelle. Avec l’aide de Karen Block, qui fait partie de l’équipe de vie spirituelle de SIL International, nous avons passé une heure ensemble chaque jour sur Zoom. Cela a préparé le terrain pour les 24 heures suivantes, mais chacun a ensuite passé plusieurs heures dans la journée à prier seul, à méditer et à faire des activités de prière alors que nous recherchions Dieu pour nous renouveler et nous guider pour l’année à venir.

Notre passage pour la semaine était Jérémie 17 : 5-9, qui nous a parlé de la façon dont ceux qui sont profondément enracinés en Dieu vivent des vies fécondes quelles que soient les circonstances. Dieu nous a parlé très clairement et à la fin de la retraite, nous avons senti que notre objectif pour l’année en tant qu’équipe était d’être renforcés par Dieu afin de renforcer les autres.

Voici quelques témoignages de l’équipe :

« Prendre du temps pour se reposer et se renouveler spirituellement a été une expérience merveilleuse. Alors que nous attendions Dieu, Il a parlé profondément dans nos vies individuelles, mais nous a pourtant parlé de choses très similaires en tant qu’équipe. J’ai trouvé que prier seul, surtout chez moi, demandait plus d’efforts que ce à quoi je m’attendais, mais j’ai eu des rencontres significatives avec Dieu. Je suis reparti sûr qu’Il voulait que chacun de nous boive profondément de Lui tous les jours. 

Dieu était très gentil avec nous et nous parlait d’une manière qui reflétait nos propres expériences. Il a dit des choses très similaires à deux membres de l’équipe en utilisant des images qui leur sont familières, l’image du bambou pour quelqu’un basé en Asie et la forêt amazonienne pour quelqu’un des Amériques. »

+++

« Alors que nous contemplions le passage de l’Écriture, une phrase qui m’a marqué était la suivante :  » L’arbre planté près de l’eau… ne cesse pas de porter du fruit.  » Parfois, il est facile de s’inquiéter de ne pas en faire assez, de ne pas produire comme il se doit, de ne pas être efficace dans le ministère auquel nous sommes appelés. Ce verset nous rappelle que si notre confiance est en Dieu et que nous puisons dans le courant de sa Parole, nous porterons des fruits. C’est un fait. Nous n’avons pas besoin de nous concentrer sur la quantité ou le peu de produits générés. Nous pouvons avoir confiance et être sûrs que nous porterons toujours des fruits. Ce message m’a encouragé ! »

+++

« Fortifié pour fortifier » est ce que je retiens d’une retraite spirituellement renouvelante. Bien qu’il s’agisse d’une retraite virtuelle, avec des cœurs unis, nous avons cherché la grâce du Seigneur par la puissance du Saint-Esprit et de sa Parole. Ce fut une expérience d’apprentissage visuel puissante car nous avons utilisé individuellement la méditation créative qui nous a aidés à réaliser que notre priorité est de renforcer nos racines, de produire des fruits et de rester  » verdoyants « . Et par notre force unie et notre enracinement dans le Christ, nous puisons dans la plénitude de sa grâce et étendons la même bonté et amour aux communautés que nous servons. Notre confiance reste uniquement en Dieu.  » Ainsi, ce n’est pas celui qui plante ni celui qui arrose qui compte, mais Dieu, qui donne la croissance.  » (1 Corinthiens 3 : 7 SG21) »

+++

« Dieu m’a parlé au milieu d’un contexte quelque peu chaotique pour une retraite, entouré de responsabilités familiales. Prendre ne serait-ce qu’un petit peu de recul pour écouter et contempler a donné lieu à un renouvellement inattendu. Il a commencé par  » labourer le sol  » de mon cœur à travers le premier exercice de lectio divina. Deux phrases de Jérémie 17 : 8 se détachaient :  » Il ne s’aperçoit pas de la venue de la chaleur  » et  » Lors d’une année de sécheresse, il ne redoute rien  » (SG21). J’ai écrit dans mon journal :  » Les inquiétudes et la peur enfilent leurs racines enchevêtrées et leurs épines dans ma vie. Je désire être libre d’elles ! Et laisser plutôt la confiance dans le Seigneur construire des racines solides dans ma vie.  » Une image mentale de ces racines noueuses d’inquiétude et de peur qui étouffaient ma vie m’a fait pleurer.  » Béni soit l’homme qui fait confiance à l’Eternel  » (v. 7). Peut-être que le début de la confiance permet à Dieu de retourner le sol pour révéler des choses qui doivent être mises au jour, nous montrant des coins de nos vies où nos racines ont besoin d’être réparées. »

+++

« Deux mots ou phrases ont suscité mon attention à partir du passage de Jérémie : Des racines qui atteignent des profondeurs et de l’eau. En contemplant cela devant le Seigneur, mes pensées étaient attirées par la vie végétale.

Une plante qui n’a pas de racines saines ne poussera pas bien et finira par mourir. De nombreuses plantes ont leurs racines cachées sous le sol. La seule façon de savoir si une plante est saine et en croissance est par son feuillage luxuriant et sa fécondité. La vie de la plante commence et se trouve dans ses racines.

Les racines d’une plante, bien que cachées dans l’obscurité, ne restent pas inactives ou n’attendent pas passivement que quelque chose se passe. Elles vont chercher de l’eau en profondeur. Je suis donc encouragé que les moments d’obscurité soient aussi les moments pour atteindre l’eau en profondeur. L’eau est un symbole de vie. Le Saint-Esprit est l’eau de Dieu qui revitalise, dynamise, fortifie, renouvelle. C’est un acte continu de suivre le Christ pour devenir fort et s’enraciner. (Colossiens 2 : 6 et 7). Dieu arrosera les autres, les renouvellera et les fortifiera tout au long de ma vie alors que je mets ma confiance en Lui. Il apporte la croissance, Il donne l’augmentation (1 Corinthiens 3 : 6)

C’était un plaisir de voir le cœur de Dieu s’exprimer à travers chacun des membres de l’équipe. Il nous a parlé individuellement et a ensuite confirmé cette parole à travers chacun pendant le temps de partage. »

+++

« Karen a prié pour l’équipe en utilisant les paroles du Psaume 52 : 10 —  » Mais moi, je suis pareil à un olivier verdoyant dans la maison de Dieu, je me confie dans la bonté de Dieu pour toujours et à perpétuité.  » L’image de verdoyer dans la maison de Dieu est si précieuse, qu’elle soit vraie pour moi, pour nous dans l’équipe de prière. »

 

 

Cliquez pour revenir à : 

09/2022 Philippines

Dans et à travers une petite communauté

Après près de 50 ans de travail de traduction, les Barligs dans la p...

Lire la suite

08/2022 Africa

Au Mozambique, la traduction apporte l’unité

Avant même qu’un seul verset ait été traduit, un projet de tr...

Lire la suite

07/2022 Philippines

Voyage au cœur de la traduction de la Bible

Voyage au cœur de la traduction de la Bible de l’Alliance mond...

Lire la suite