Questions-réponses des statistiques sur l’accès aux Écritures 2021

Une Bible en hindi. Photo: Zeke du Plessis

 

Q : Pourquoi y a-t-il une baisse conséquente du nombre de langues dont la traduction doit commencer (voir « Besoins de traduction de la Bible ») ?

2020 : 167 millions de personnes, parlant 2 014 langues
2021 : 145 millions de personnes, parlant 1 892 langues

R : C’est une excellente raison de se réjouir et de remercier Dieu ! Pendant l’année passée, une vingtaine de ces communautés ont reçu des passages des Écritures. De plus, il y a considérablement plus de communautés linguistiques pour lesquelles un projet est en cours ou pour lesquelles le démarrage d’un projet est bientôt prévu (voir les nombres de « Traduction de la Bible en cours »).

 

Q : Pourquoi le nombre de langues « Traduction de la Bible en cours» a changé considérablement par rapport à l’année dernière ?

2020 : 6,2 milliards de personnes parlant 2 731 langues
2021 : 1,1 milliard de personnes parlant 2 217 langues

R : Il y a eu un changement dans la manière dont nous rapportons ce nombre.

En 2020, le total comprenait plus de 350 langues parlées par plus de 5 milliards de personnes dans lesquelles la Bible avait déjà été terminée, mais pour lesquelles des travaux de révision ou de réalisation d’une nouvelle version sont en cours (y compris certaines langues dites « majeures »). A partir de 2021, seules les langues qui n’ont pas encore de Bible complète sont inclues dans cette statistique.

 

Merci au personnel de progress.Bible pour sa contribution à cet article.

 

Cliquer pour retourner à :
Statistiques sur l’accès aux Écritures 2021

04/2022 Global

La traduction de la Bible et l’Église

L’Église mondiale n’est pas seulement un agent de traduct...

Read more

03/2022 global

2022 et la vision de l’Alliance

Stephen Coertze, directeur général Dans les premières semaines d&rs...

Read more

01/2022 Global

L’évangélisation mondiale et la traduction de la Bible poursuivent des objectifs communs

Le mouvement de traduction de la Bible n’a pas besoin qu’o...

Read more