Réveil pendant la pandémie

Des histoires pour encourager et renforcer  Journée mondiale de prière de Wycliffe 2021

Alors que le Covid-19 a commencé à se propager au Pérou l’année dernière, ATEK était en pleine formation pastorale pour les pasteurs et les leaders de langue quechua. En raison de l’urgence, nous avons dû terminer plus tôt et renvoyer tout le monde chez eux pour aider à préserver leur santé et obéir à nos dirigeants nationaux. Depuis, nous avons annulé toutes nos activités prévues, y compris les voyages, les ateliers et les séances de formation. Nous sommes maintenant confrontés à de nouveaux défis : le Pérou a des lois sur le confinement et a interdit les rassemblements de toutes sortes. Nous devons rester isolés chez nous sans sortir jusqu’à recevoir une annonce du gouvernement.

La situation a parfois été incertaine, en particulier pour nos frères quechuas, certains avec des peurs, de l’angoisse et du désespoir, quant à ce qui allait leur arriver et à leurs familles. L’équipe d’ATEK a donc dû réagir pour transmettre la confiance et l’espoir en Dieu.

Cependant, ce qui se passe actuellement avec l’Église de langue quechua est vraiment quelque chose d’extraordinaire ! Il y a un réveil ! Nous voyons une Église vivante et active travailler pour accueillir les nouveaux convertis ajoutés à l’Église chaque jour. Les congrégations locales s’efforcent de faire des disciples de ceux qui retournent au Christ. Bien que le gouvernement interdise les rassemblements, l’Église dans les communautés se rassemble en petits groupes en tant que famille pour prier ensemble et ils font de la randonnée dans les montagnes pour jeûner et prier. Honnêtement, je n’ai jamais rien vu de la sorte ! Chaque jour, nous recevons des appels pour plus de Bibles pour les nouveaux croyants.

Nous avons distribué les 600 dernières bibles quechua que nous avions et nous avons besoin de beaucoup plus à mesure que les appels continuent d’arriver. Elles sont toutes destinées aux nouveaux croyants.

Le confinement prolongé a également entraîné un autre problème, le manque de nourriture. L’équipe d’ATEK, avec la permission de l’État, a apporté des produits donnés par des communautés et d’autres personnes de bon cœur, livrant de la nourriture à ceux qui en avaient besoin dans la ville.  

Remerciez Dieu d’avoir utilisé ATEK pour répondre aux besoins physiques et spirituels pendant cette crise causée par la pandémie.

Fredi Quintanilla Palomino
Directeur ATEK (Association Tawantinsuyuman Evangelioq K’ancharinanpaq)

 

 

Cliquez pour revenir à : 

09/2022 Philippines

Dans et à travers une petite communauté

Après près de 50 ans de travail de traduction, les Barligs dans la p...

Lire la suite

08/2022 Africa

Au Mozambique, la traduction apporte l’unité

Avant même qu’un seul verset ait été traduit, un projet de tr...

Lire la suite

07/2022 Philippines

Voyage au cœur de la traduction de la Bible

Voyage au cœur de la traduction de la Bible de l’Alliance mond...

Lire la suite