Heureux d’être une bénédiction

Des histoires pour encourager et renforcer  Journée mondiale de prière de Wycliffe 2021

Histoire de l’Association des traducteurs des Philippines (TAP selon ses sigles en anglais)

(Une histoire sur Ignacio Magangat)

La mort survient généralement de manière inattendue. La mort du père d’Ignacio [quand il était jeune] a été une surprise et, étant l’aîné de ses frères et sœurs, il a pris sur lui d’aider sa mère pour les envoyer à l’école. C’est une réponse typique de quelqu’un de la tribu balangao dans la Province de Montagne. Il rêvait de devenir marin pour subvenir aux besoins de sa famille. 

Les bénédictions peuvent aussi venir de façon inattendue. « La plus grande bénédiction est venue lorsque j’ai entendu pour la première fois la Parole de Dieu dans ma propre langue », a déclaré Ignacio. « J’ai été profondément touché par le message de la grâce et du pardon de Dieu. Cela m’a inspiré à rejoindre l’équipe de réviseurs des parties traduites des Écritures dans notre langue. » 

À un moment donné, il a eu la chance de terminer un cours qui l’a préparé à devenir marin. Pendant un certain temps, il a pensé qu’il pourrait faire partie du comité des réviseurs pendant un an seulement ; puis plus tard, poursuivre son rêve et bénir ses propres frères et sœurs. Dans son esprit, c’était comme faire d’une pierre deux coups. Tout en accomplissant sa tâche de réviseur des Écritures traduites dans sa propre langue, il avait l’impression que Dieu lui parlait, le confrontant au sujet de ses projets de quitter son poste après un an. Il a été directement traité par Dieu à travers Matthieu 6 : 24, « Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s’attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent. » (SG21) ce qui l’a mis au défi de servir Dieu de tout cœur. Il a déclaré : « Seigneur, partout où Tu me conduiras, je Te suivrai. Entre tes mains, je pose les besoins de ma mère et de mes frères et sœurs. »

Il a été béni avec des tâches encore plus grandes pour le ministère de la traduction de la Bible. Un jour, il a accompagné l’équipe d’enquête linguistique dans une tribu voisine appelée majukayang, qui était alors engagée dans une guerre tribale, plongée dans une culture de vengeance. C’est là qu’il a demandé à l’un des Majukayangs : « Vous avez des prêtres qui célèbrent la messe du dimanche, qui vous enseignent la Parole de Dieu ; mais pourquoi vous tuez-vous encore les uns les autres ? Comment montrez-vous de l’amour à votre prochain ? » 

L’homme s’éclaircit la gorge et dit : « Je suis venu à Balangao pendant l’une de vos conférences bibliques. J’ai vu vos visages heureux pendant que vous chantiez vos louanges à Dieu. J’ai vu que vous compreniez ce qui vous était lu parce que c’était traduit dans votre propre langue. Et nous ? Nous n’avons pas ce que vous avez. » 

Ignacio a presque fondu en larmes et a pris cela sur lui comme une invitation de Dieu pour qu’il bénisse ses voisins, alors il a dit : « Si Dieu le veut, je viendrai le faire pour vous. » La tribu balangao lui a gracieusement donné sa bénédiction pour répondre à l’appel de Dieu à bénir le peuple majukayang. En 1992, avec sa femme Luth et toute leur famille, Ignacio s’est installé dans le village de Majukayang pour les aider à traduire la Parole de Dieu, propulsés par la passion de les accompagner vers quelque chose qu’ils attendaient depuis longtemps. 

Louez Dieu qu’Ignacio et sa famille aient répondu à l’appel de bénir la tribu majukayang. Le Nouveau Testament peut maintenant être lu et compris par eux dans la langue qu’ils comprennent le mieux. La traduction terminée a été inaugurée le 26 mai 2015. Après 23 longues années laborieuses, la bénédiction qui est venue pour la première fois aux Balangaos est venue frapper aux portes du cœur de leurs voisins, transformant des vies et des communautés, les transformant d’être bénis à devenir des bénédictions pour les autres.

Maintenant, chaque foyer de Majukayang a une copie du Nouveau Testament majukayang chez lui. Il est largement utilisé dans les églises évangéliques, anglicanes et autres. Le pouvoir transformateur de la Parole de Dieu dans la langue de son cœur est également évident dans le pacte de paix actuel entre Majukayang et une tribu voisine.

 

Cliquez pour revenir à : 

 

 

 

06/2022 Europe

Les organisations de l’Alliance continuent de se concentrer sur l’Ukraine

La guerre en Ukraine, qui en est à son cinquième mois, continue de b...

Read more

05/2022 Americas

Dresser la table

Une façon pour Alliance Mondiale Wycliffe d’encourager la colla...

Read more

04/2022 Global

La traduction de la Bible et l’Église

L’Église mondiale n’est pas seulement un agent de traduct...

Read more