Histoire de la journée mondiale de prière de Wycliffe

La journée mondiale de prière de Wycliffe est une célébration mondiale :

de reconnaissance : en nous souvenant de qui est Dieu et de comment il a fait ce qui paraissait impossible…encore et toujours ;

joyeuse : alors que nous constatons la manière dont Dieu continue d’ouvrir des portes et des cœurs pour accomplir sa mission ;

de dépendance : en reconnaissant que tout ce que nous avons et qui nous sommes vient de Dieu.

Bien qu’il soit souverain et tout-puissant, Dieu nous invite à prendre part avec lui à sa mission. À cet égard, la prière est essentielle, car elle nous garde solidement attachés à lui.

Cela fait longtemps que des membres du personnel de Wycliffe, des collègues et des Églises locales ont l’habitude de prier ensemble pour la traduction de la Bible. Chaque jour, partout dans le monde, des gens prient pour des mouvements en faveur de la traduction de la Bible, pour l’impact de la Parole de Dieu sur des individus et des populations, et pour les communautés linguistiques qui n’ont pas encore sa Parole. Mais un jour par an, le 11 novembre, nous faisons l’effort de nous réunir ensemble dans la prière, d’unir nos cœurs et nos pensées, où que nous soyons.

Pourquoi le 11 novembre ?

Le 11 novembre 1933, Dieu a répondu à la prière de Cameron Townsend et L.L. Legters, les fondateurs de Wycliffe. Cela leur a permis de franchir la frontière entre le Mexique et les États-Unis. C’était une avancée majeure pour la traduction de la Bible et le commencement de ce qui allait devenir Wycliffe (qui compte désormais plus de 100 organisations membres de l’Alliance Mondiale Wycliffe) et son principal partenaire, SIL.

Le cheminement

  • En vivant auprès des Cakchiquel, un peuple du Guatemala et en apprenant d’eux, Townsend a vu sa vision pour la traduction de la Bible se développer. La traduction du Nouveau Testament dans cette langue a été terminée en 1931.
  • Pendant qu’il élaborait un projet d’alphabétisation en cakchiquel, Townsend a rencontré Moisés Saenz, un spécialiste de l’éducation au Mexique. Townsend lui a parlé de sa philosophie de l’éducation. Il lui a parlé de sa vision que des communautés linguistiques soient transformées par Dieu grâce à sa Parole dans leur langue ainsi que de son désir de voir les gens apprendre à lire dans leur langue, s’enseignant les uns les autres et accordant de l’importance à leur langue et leur héritage, ayant suffisamment de confiance en soi pour voler de leurs propres ailes. Cela a impressionné Saenz qui l’a invité par courrier à venir commencer à travailler au Mexique.
  • En 1933, alors qu’il se remettait d’une tuberculose, Townsend a reçu la visite de son collègue enthousiaste, L.L. Legters. Legters s’était récemment rendu au Mexique et avait constaté qu’ » il y a au moins 50 tribus indiennes sans Bible, et certaines sont très grandes ».
  • Les participants à la convention chrétienne de Keswick en août 1933 dans le New Jersey ont prié pour les Indiens du Mexique, car il était interdit à de nouveaux missionnaires étrangers d’aller dans ce pays et les activités de ceux déjà en poste subissaient de sévères restrictions. Après avoir prié, le groupe a pensé que Legters et Townsend devaient se rendre au Mexique demander la permission de traduire la Bible parmi les Indiens.
  • Townsend et Legters sont donc allés au Mexique. À la frontière, les douaniers leur ont refusé l’entrée. Townsend et Legters ont prié. Townsend s’est alors souvenu de la lettre de Saenz et l’a donnée aux douaniers. Reconnaissant l’auteur de la lettre, un spécialiste de l’éducation renommé au Mexique, ils ont contacté la ville de Mexico pour savoir que faire.
  • En attendant la réponse, Townsend et Legters ont prié, chanté, et prié à nouveau. La réponse a fini par arriver : Oui, ils pouvaient entrer au Mexique.

Le 11 novembre, journée mondiale de prière de Wycliffe, est un bon jour pour se souvenir de la manière dont Dieu a fait cas des prières de son peuple ainsi que pour célébrer Dieu ensemble en persévérant dans la prière.

Journée mondiale de prière de Wycliffe – 11 novembre

11/2021 Papua New Guinea, Pacific

Ouvrir la voie 

En PNG, Duncan Kasokason ouvre la voie pour d’autres consultant...

Read more

11/2021 Asia, Pacific

À travers le regard d’un consultant : Un aperçu de la traduction orale de la Bible

Evelyn Gan est consultante en traduction de la Bible chez Wycliffe Mal...

Read more

Europe,Asia,Africa,Americas,Pacific

La Traduction orale de la Bible passe au premier plan

Aujourd’hui, on ne peut plus parler du mouvement mondial de trad...

Read more