Répondre au besoin, équiper les locaux

Langue et traduction dans la mission de Dieu

Note de l’éditeur : De décembre 2020 à avril 2021, le Dr Bryan Harmelink, directeur des collaborations de l’Alliance, a dirigé un cours de langue et traduction dans la mission de Dieu pour les formateurs de la région Asie-Pacifique. Vingt et un traducteurs et consultants d’Asie ont terminé le cours en ligne. Voici un rapport de Tony Chan, directeur adjoint des services administratifs de la région.

Jésus a dit que la moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Aujourd’hui, pour atteindre les communautés linguistiques qui attendent toujours la Parole de Dieu, la tâche se trouve de plus en plus entre les mains des chrétiens locaux.

Le Besoin

La tâche de traduction de la Bible se trouve de plus en plus entre les mains des chrétiens locaux. (Une équipe de traducteurs du Kalimantan occidental travaille à la traduction des Écritures dans leur langue de cœur.) Photo: Marc Ewell

Dans les dernières statistiques d’accès aux Écritures 2020, 167 millions de personnes, parlant 2 014 langues, ont encore besoin que les travaux de traduction commencent. À elle seule, l’Asie compte 836 de ces langues parlées par 141 millions de personnes. La grande multitude qui se tiendra devant le trône devant l’Agneau attend ces tribus, ces peuples et ces langues (Apoc. 7 : 9).

Ils ont besoin de quelqu’un pour leur apporter la Parole de Dieu, mais beaucoup sont soit dans des endroits éloignés ou dans des zones fermées aux expatriés. Nous croyons que c’est une occasion pour l’Église locale de participer à la mission de Dieu en atteignant ces groupes linguistiques minoritaires à l’intérieur de leurs frontières nationales avec l’Évangile de Jésus-Christ et en faisant des disciples en enseignant la Parole dans les langues du cœur.

Les Locaux

La mission est maintenant « De tous à partout ». Alors que l’Église mondiale reconnaît que de nombreuses personnes et communautés n’ont aucune Parole de Dieu dans la langue qu’elles comprennent le mieux, de nombreux changements peuvent être observés dans le mouvement de traduction de la Bible. Parmi ceux-ci, il y a l’habilitation des locuteurs de la langue cible pour faire de la traduction :

  • Ils connaissent la langue, la culture et le contexte qu’un traducteur expatrié met des années à acquérir.
  • La communauté locale a un sentiment plus fort d’appropriation de la traduction et de motivation pour l’utiliser.
  • Lorsque la traduction ne dépend pas des traducteurs expatriés dans l’apprentissage de la langue cible, la communauté locale devient la ressource pour les traducteurs.
  • Pour les groupes linguistiques apparentés qui sont à proximité, un projet en groupe peut être utilisé pour travailler sur eux en parallèle.
  • Beaucoup de petits groupes linguistiques ne sont pas alphabétisés, donc la traduction orale peut être plus appropriée.

Le Cours

Le cours de base langue et traduction dans la mission de Dieu (LTMG – Language & Translation in the Mission of God en anglais) vise à former et à préparer des personnes — en particulier les chrétiens nationaux et locaux, les traducteurs de la Bible, les directeurs de programme et les animateurs de projets — pour traduire la Bible, en s’appuyant sur leurs connaissances de base et leur familiarité avec les langues locales, les contextes culturels et sociaux. Le programme LTMG est particulièrement utile lorsqu’une communauté linguistique se lance dans un projet de traduction.

Le cours de base se compose de huit modules d’une semaine chacun à compléter sur deux ans. Le cours couvre :
1. Le Langage dans la mission de Dieu
2. Marcher avec les autres dans la mission de Dieu
3. Comment les gens utilisent le langage
4. Les Écologies des langues dans un monde global
5. Développer une compréhension holistique pour la traduction
6. Initiation aux études de traduction
7. La Théologie comme pratique locale
8. La Traduction comme pratique locale
Des travaux de projet supplémentaires et des stages sur le terrain peuvent être ajoutés.

Former les formateurs : Le Premier tour

En 2020, la région Asie-Pacifique de Wycliffe a invité le Dr Bryan Harmelink, directeur des collaborations de l’Alliance, à mener langue et traduction dans la mission de Dieu pour les formateurs (LTMG-T – Language & Translation in the Mission of God for Trainers en anglais) à un groupe de traducteurs et de consultants d’Asie. Le cours a été mené sur Zoom pendant cinq mois. Les conférences ont été étayées par des notes et des références de lecture, des discussions en groupe et des présentations, et un travail de fin d’études. Début 2021, le groupe s’est de nouveau réuni pour trois jours d’examen, de questions-réponses et d’initiation à la pédagogie pour adultes. Au total, 21 personnes d’Asie de l’Est, d’Inde, d’Indonésie, du Japon, de Malaisie, des Philippines, de Singapour et de Taïwan ont reçu des certificats d’achèvement.

Dr Bryan Harmelink est le formateur clé du cours LTMG. Photo: Ling Lam

Prochaines étapes

En conséquence, des équipes ont été formées autour de groupes linguistiques : chinois, anglais, philippin et indonésien. Chacun travaillera à la contextualisation du matériel et développera le programme LTMG dans leurs langues respectives, en l’incorporant dans les programmes de formation existants, ainsi qu’à la préparation de présentations pour les Églises comme initiation à la traduction de la Bible.

Histoire : Tony Chan
directeur adjoint des services administratifs de l’
Alliance Mondiale Wycliffe Asie-Pacifique

Accueillir le repos

Faisant partie de la création de Dieu, nous devrions nous reposer avec un cœur rempli d'appréciation, de satisfaction et de joie. Pendant la pandémie, certaines équipes interculturelles ont réussi à organiser leur retraite virtuelle avec succès.

Read more

L’Équipe fait des progrès concernant les préoccupations de conseil

Une équipe spéciale s'occupant des préoccupations de conseil pour la traduction de la Bible a fait de bons progrès. Le Groupe de travail des consultants régionaux (ACT - Area Consultant Taskforce en anglais) est une nouvelle initiative de la région Asie-Pacifique de l'Alliance Mondiale Wycliffe qui a commencé en avril 2020. Nous avons invité Barry Borneman, qui dirige cette équipe, à nous en expliquer davantage.

Read more

Vision, objectifs et l’Alliance

Message de Stephen Coertze, directeur général, A...

Read more