Prêter main-forte à la santé aux Philippines

Des traducteurs de la Bible aident à traduire une plaquette au sujet de la COVID-19.

De nombreuses communautés linguistiques des Philippines n’ont pas eu accès aux informations cruciales au sujet de la COVID-19 dans les langues qu’elles comprennent le mieux. Afin de servir ces communautés linguistiques pendant la pandémie de coronavirus, un groupe d’étudiants et de défenseurs affiliés au département de linguistique de l’Université des Philippines (UP) a lancé une initiative de base qui cherchait des volontaires pour aider à traduire les informations sanitaires sur les coronavirus dans les langues philippines. Des traducteurs de trois organisations de traduction de la Bible aux Philippines ont répondu à l’appel.

Ibaloy (traduit par le personnel de Wycliffe Philippines)

Participer à un effort national

Il s’agissait d’un post sur les médias sociaux demandant des volontaires pour aider à traduire un infographie au sujet de la COVID-19 de l’Organisation Mondiale de la Santé qui a attiré l’attention de Manny Tamayao, responsable de la bibliothèque et des archives de SIL Philippines, et membre de l’équipe de direction de SIL. Manny, qui a une passion pour les langues, a fait part de ce besoin aux traducteurs de SIL Philippines, ainsi qu’aux organisations de l’Alliance Mondiale Wycliffe, la Translators Association of the Philippines (TAP) et Wycliffe Philippines. Les traducteurs de la Bible des trois organisations de traduction ont rejoint un groupe de volontaires communautaires à l’échelle nationale qui ont traduit le texte de l’infographie COVID-19 de l’OMS dans un total de 55 langues. (Le personnel de SIL, TAP et Wycliffe Philippines a traduit 11 d’entre elles).

« Je suis heureux que certaines organisations aient reconnu la nécessité de traduire ces sources dans d’autres langues, et pas seulement dans la principale lingua franca, ou en anglais seulement, ou en philippin seulement », a déclaré Manny. « Nous [à SIL, TAP et Wycliffe Philippines] étions heureux de nous associer à [l’Université des Philippines] dans cette initiative, et nous sommes également heureux de voir des volontaires travailler dans tout le pays ».

Avoir un impact

Inakeanon (traduit par le personnel de la TAP)

Les participants au projet ont rencontré leur part de « bosses sur la route ». Des différences d’orthographe sont apparues dans une langue et ont dû être résolues. La distribution sur les médias sociaux était un défi pour une langue dans le sud montagneux en raison de la connectivité internet limitée, donc des versions imprimées ont été distribuées à la place. Cependant, les documents atteignent les publics visés : Manny a noté qu’une publication en ligne dans une langue des Philippines centrales a été partagée et re-partagée à de nombreuses reprises.

Les membres du personnel de SIL et de TAP ont trouvé un autre moyen d’apporter leur expertise. Ils élaborent actuellement des lignes directrices de base sur la manière de produire une traduction qui soit non seulement précise, mais qui s’écoule aussi naturellement dans la langue cible. L’objectif est d’aider les traducteurs débutants à être mieux équipés pour produire un texte traduit qui communique clairement le sens original, mais sous une forme qui semble naturelle aux locuteurs natifs – ce qui peut parfois être un équilibre délicat.

Mandaya (traduit par le personnel de la SIL Philippines)

L’initiative basée sur le volontariat a permis de partager des informations cruciales sur la santé au sujet de la COVID-19 dans plusieurs langues locales à travers le pays. Et Dieu a utilisé les liens de Manny avec ses collègues et amis linguistiques de l’UP pour ouvrir la porte aux membres du mouvement de traduction de la Bible afin de rendre ces documents vitaux accessibles aux communautés qu’ils servent.

Pour accéder à l’infographie COVID-19 en langues philippines, cliquez ici.

Récit de Gwendolyn Davies

Un village rom transformé

  par Jurek Marcol En 2017, l’Association Missionnaire Bib...

Read more

La pandémie incite à l’innovation en matière de conseil

Alors que la traduction de la Bible a toujours été un processus en f...

Read more

L’Alliance accueille un nouveau directeur exécutif

Le mercredi 3 juin 2020, Dr. Stephen Coertze a assumé le rôle de dir...

Read more