Le nouveau départ de Wycliffe France

Stewart Johnson se souvient avoir entendu une présentation en 2008 qui portait sur les hommes d'Issacar. L'auteur de 1 Chroniques écrit que ces personnes comprenaient les temps et savaient ce qu'Israël devait faire.

Stewart Johnson

Stewart s'est souvenu de ce message durant les années où il était directeur d'engagement pour Wycliffe UK. Il a réfléchi à ce que cela signifierait pour l'église du 21ème siècle, son ministère et sa mission.

« J'ai eu cette révélation que nous continuons à faire ce que nous réussissons bien, pensant que cela ira bien au final, dit-il. Je ne suis pas pessimiste. Si cela fonctionne pour les gens, gloire à Dieu. Sa grâce et ses capacités surpassent de loin les nôtres. »

Mais il savait aussi qu'il faudrait peut-être sérieusement repenser les choses ; et ce, encore plus durant les deux dernières années où il était directeur intérimaire de Wycliffe France. Cela a constitué une opportunité rare d'aider à relancer et à réimaginer une organisation qui, pour diverses raisons, officiellement n'avaient plus de missionnaires de champ. Ils avaient certainement encore des liens étroits avec des Français travaillant à l'étranger dans la traduction de la Bible. Mais, sur le plan administratif, il était plus logique que tous ces individus ou toutes ces familles soient envoyés de nouveau par leurs dénominations d'églises plutôt que par Wycliffe France.

Tout cela signifiait qu'en 2021, tandis que la pandémie obligeait toutes les organisations de missions à repenser, Stewart aborda son nouveau mandat avec à l'esprit les hommes d'Issacar ; pas dans le sens de dire aux chrétiens ce qu'ils doivent penser ou faire, mais d'acquérir de la sagesse et de la clarté en allant dans les églises et en écoutant. Ils posaient simplement des questions liées à la missio Dei, la mission de Dieu. Des questions de ce genre :

  • Qu'est-ce que Dieu met dans votre cœur en tant qu'église, en termes de mission à la fois ici et ailleurs ?
  • Quel impact le COVID a-t-il eu sur votre église ? Positif comme négatif ?
  • Y a-t-il un avantage que le COVID vous ait donné et que vous ayez gardé ?
  • Quelle ressource téléchargeable souhaiteriez-vous obtenir de Wycliffe France demain que vous pourriez utiliser le jour suivant ?

Les questions mènent toutes à la conclusion suivante : Dieu a encore une mission pour ses églises en France et il incombe aux individus et aux églises de trouver de quoi il s'agit. Ce qui est directement lié à l'énoncé de mission de Wycliffe France : « Servir les églises françaises qui partagent le même idéal que toutes les personnes qui peuvent être transformées par la Parole de Dieu. »   

« Et vous espérez que cela adhère, telle une graine de moutarde, dit Stewart. Cela prend du temps. On établit des relations. On doit constamment détourner les conversations des manières démodées de discuter de la traduction de la Bible, où c'est Wycliffe qui fait le travail. On doit parler des amis et des partenaires. » 

Thérèse Stauder et Stewart Johnson font la promotion de Wycliffe France à un rassemblement de pasteurs et de dirigeants d'églises à Paris.

Deux domaines

En tant qu'organisation avec peu d'employés ou peu de ressources durables, ils ont aussi décidé d'utiliser une stratégie plus rigoureuse. En tant que membre de l'Alliance Mondiale Wycliffe, Wycliffe France se focalisera sur deux des sept Domaines de participation : la prière et la vie de l'église.

« Tout ce que nous avons fait et tout ce que nous avons construit au cours des deux dernières années a littéralement tourné autour de ces deux orbites, dit Stewart. La première attitude est de rester dans l'église : "Hé, on aimerait que vous priiez. Veuillez vous rendre sur notre site web, rejoignez notre groupe Facebook, nous avons aussi un groupe Whatsapp, nous avons une réunion de prière via Zoom. »

L'accent sur la prière commence avec le comité de Wycliffe France et s'étend à toutes les personnes qui sont dans l'orbite de l'organisation.

« Ils savent qu'ils ne prient pas seulement pour eux-mêmes ou pour un.e partenaire individuel.le en mission quelque part dans le monde, dit Stewart, mais ils prient en fait dans la vie et le bien-être d'organisations spécifiques au sein de l'Alliance. »

Le site web de Wycliffe France contient non seulement des sujets de prières, mais des raisons théologiques pour lesquelles cela est important, comment cela se rapporte à des caractéristiques telles que la générosité, et pourquoi Dieu appelle l'église en France à prier.

Cinq communautés

Ensuite, ils ont restreint davantage l'objectif en identifiant cinq « Communautés d'intérêt et d'engagement » :

  • LSF - La langue des signes française ;
  • Les Roms vivant en France et à travers l'Europe ;
  • Le travail actuel de traduction de la Bible en Serbie ;
  • Les pays francophones limitrophes d'Afrique de l'Ouest, le Togo et le Bénin ;
  • Et la République démocratique du Congo francophone.

« La philosophie qui sous-tend les choix est que nous pensons que les églises françaises, particulièrement post-COVID, reprennent vie et énergie, et elles avaient besoin de comprendre qu'elles pouvaient participer à la mission de Dieu, dit Stewart. Il ne faut pas désorienter les gens avec trop de choix. C'est assez difficile parce qu'on brule presque de nombreux autres ponts pour en avoir un en place. »

Choisir ces cinq communautés consistaient en grande partie à aider les Français à se rendre compte qu'il y a des communautés dans leur propre pays qui ont besoin de traductions de la Bible : à savoir, environ 100 000 dans la communauté Sourde qui utilisent la langue des signes française ; et les Roms qui comptent à tout moment 250 000 à 300 000 en France (le nombre varie parce que beaucoup de groupes de Roms sont nomades et se déplacent d'un pays à l'autre en Europe.)

Tiré du site web de Wycliffe France. Traduction : « Une pierre parlante française dans un édifice mondial »

 

Un lien direct

Cela vise à impliquer les églises directement avec les communautés impactées, plutôt que de traiter des missionnaires individuel.le.s comme l'objectif principal d'engagement, de prière et de soutien financier.

« Une des choses sur lesquelles le comité a été clair, dit Stewart, était qu'ils voulaient que je facilite l'envoi direct des personnes, même pas nécessairement via Wycliffe France, mais depuis leurs églises vers l'une de ces Communautés d'intérêt et d'engagement. »

Dans un tel scénario, Wycliffe France devient un facilitateur tiers des relations qui impliquent les églises, voire d'autres organisations de mission, avec le travail de traduction de la Bible dans ces cinq communautés. Avec les églises, ces relations sont souvent initiées par des sondages téléphoniques menés par des employés et des bénévoles de Wycliffe (demandant aux églises comment elles se portent et de quoi elles ont besoin, plutôt que de leur demander de soutenir des missionnaires).

« C'est comme si il y a avait maintenant un domaine bilatéral, dit Stewart. « Vous avez toutes les bonnes choses du passé qui sont recueillies et promues et aussi des personnes parachutant dans le paradigme que nous avons utilisé pour rejoindre Wycliffe. Et vous avez ce tout nouveau domaine. »

Il compare le nouveau paradigme à un diner qui a pris vie ; bien qu'il faille beaucoup de planification et de travail pour que les choses arrivent à ce stade.

« Les gens sont tellement obnubilés, tellement enthousiasmés par ce qui se passe dans des endroits différents que Wycliffe France se retire presque ou commence à grand-parenter la chose. Vous voyez que vos grands-parents sont dans la pièce, mais ce ne sont pas eux qui cuisinent ni qui dansent. »  

• • •

Conseils pratiques pour les organisations de l'Alliance

De la part de Stewart Johnson

  • Prenez le temps de vous concentrer. Prenez votre temps en faisant vos recherches. Ensuite sonder les églises. Nous trouvons n'importe quelle excuse pour faire des sondages. Nous sommes sortis du COVID en disant : « Hé, nous voulons vraiment savoir comment le COVID vous a affectés et quel a été un avantage ? » Un autre sondage était que nous avons vu que pendant le COVID beaucoup d'églises recherchaient désespérément des ressources téléchargeables. Quelle ressource souhaiteriez-vous obtenir demain que vous pourriez utiliser le jour suivant ? Et il s'agissait toujours de ressources pour enfants.


    Quand vous discutez avec d'autres églises et que vous savez déjà ce qu'ils savent, vous obtenez leur respect. Donc, nous sommes capables de gérer les attentes pour une église, et avons déjà une idée de ce qu'ils veulent faire et de ce qu'ils veulent entendre. Donc, au final, lorsque nous faisons de l'engagement d'église, nous parlons de la mission de Dieu, de pourquoi la mission de Dieu est importante et de pourquoi elle est l'agent de la mission. Puis, nous parlons de façon très spécifique d'une des cinq Communautés d'intérêt et d'engagement.
  • Nous voulons que les églises soient vraiment enthousiasmées. Nous voulons qu'elles envoient des gens à l'étranger. Mais nous ne voulons pas qu'elles les envoient via Wycliffe. Nous voulons seulement les envoyer à une de nos Communautés d'intérêt et d'engagement. Nous avons donc fait beaucoup de travail sur la façon de créer une association caritative locale.

  • Parce que notre stratégie semble tellement différente d'avant, nous devons avoir différents indicateurs de performance et nous devons avoir de très, très clairs moments où nous célébrons les bonnes choses qui se passent. Parce que nous avons aussi des nuits obscures de l'âme.

Vous pouvez contacter Stewart Johnson sur : directeur@wycliffe.fr

• • •

Reportage : Jim Killam et Gwen Davies, Alliance Mondiale Wycliffe

Les organisations de l'Alliance peuvent télécharger et utiliser les images de cet article.

Raconter l'histoire de la Bible

Cela peut surprendre qu'un musée fasse partie des organisations de l'Alliance Mondiale Wycliffe. Mais les responsables du musée Maná partagent la même passion pour inspirer les gens à explorer la Bible, son histoire et sa théologie.

Lire la suite

Voir Dieu à travers le prisme de l'Ancien Testament

Ayant achevé avec succès le Nouveau Testament en 2009, les Kinaray-a, en partenariat avec l'Association des traducteurs des Philippines, découvrent Dieu davantage tandis qu'ils traduisent l'Ancien Testament.

Lire la suite

Comment CABTAL a achevé neuf Nouveaux Testaments dans des régions déchirées par la violence

Le travail de traduction a failli cesser dans cert...

Lire la suite