La nécessité de traduire aussi l’Ancien Testament

En novembre 2017, le conseil d’administration de l’Alliance Wycliffe Mondiale a adopté une motion qui exprime son souhait que les organisations de l’Alliance collaborent avec les communautés linguistiques locales pour traduire la Bible dans son intégralité et la mettent à leur disposition sous les formes appropriées. Jusqu’à présent, plusieurs structures se sont focalisées sur la traduction du Nouveau Testament, étant convaincues qu’il suffisait pour amener des personnes à la foi. Mais la traduction de l’Ancien Testament est d’une grande importance et j’aimerais mentionner quelques arguments en ce sens.

Misriani Balle is from East Timor. She was the main mother translator for the Helong people helping to complete the Helong New Testament in 2012.

Misriani Balle assise avec le Nouveau Testament en helong et la version abrégée de l’Ancien Testament qu’elle a aidés à traduire pour sa communauté linguistique du Timor oriental. Elle se forme en Thaïlande pour faire profiter d’autres équipes de son expérience de la traduction de toute la Bible.

Pour les Protestants, le canon de la Bible comprend 66 livres. Nous pensons que la mission de Dieu est holistique et qu’elle est révélée par l’enseignement de l’ensemble de ces livres. Les Psaumes apprennent à prier à des millions de chrétiens dans le monde entier. Ne pas les traduire empêche les chrétiens de progresser dans cet aspect de leur spiritualité. Cela revient aussi à définir arbitrairement le canon biblique pour un peuple donné.

Dieu ne nous appelle pas seulement au salut, mais aussi à entrer dans une relation d’amour avec lui. Un canon christocentrique qui se focalise uniquement sur le Nouveau Testament et le salut nous prive de la beauté d’une relation permanente avec Dieu, celle enseignée par l’Ancien Testament. L’amour sacrificiel de Dieu développé dans le livre d’Osée ou sa miséricorde accordée aux non-Juifs dans celui de Jonas l’illustrent parfaitement.

La culture de l’Ancien Testament ressemble, sous de nombreux aspects, aux cultures africaines. Cette similarité constitue un bon tremplin vers la foi. Par ailleurs, il est dit que les dix commandements ont été écrits du doigt même de Dieu avant d’être donnés à Moïse (Ex 31.18). Ils constituent l’essence même de notre Bible. Jésus les a souvent cités en disant : « Il est écrit ».

Article original rédigé par le Dr Paul Kimbi, février 2019

Les organisations de l’Alliance continuent de se concentrer sur l’Ukraine

La guerre en Ukraine, qui en est à son cinquième...

Lire la suite

Dresser la table

Dans 12 pays, les tables de traduction de la Bible alimentent une collaboration sans précédent.

Lire la suite

La traduction de la Bible et l’Église

L'Église mondiale n'est pas seulement un agent de traduction de la Bible. Dans l'ensemble, l'Église est le but de la traduction de la Bible.

Lire la suite