Elle voulait abandonner, mais Dieu en a décidé autrement

Julie est conteuse biblique et formatrice en Papouasie-Nouvelle-Guinée. En plus de servir sa propre communauté linguistique, elle s’adresse à d’autres communautés linguistiques du pays pour dispenser des formations de narration orale de la Bible. Julie fait également partie de l’équipe du projet de traduction en Maiwala en tant que rétrotraductrice, traduisant les Écritures rédigées en langue vernaculaire dans une langue comprise par un consultant en traduction.

Julie a parlé d’une période de sa vie où elle a failli abandonner lorsque sa petite sœur est morte d’un cancer du col de l’utérus à l’âge de 32 ans, laissant derrière elle trois jeunes enfants et son mari. Cette période a été déchirante et difficile pour elle, qui a vu sa sœur lutter contre le cancer. Elle s’est souvenu des nombreuses questions qu’elle a lancées à Dieu. « Qu’est-ce que je peux faire ? Pourquoi cela arrive-t-il ? Je suis seule ! Où es-tu ? »

Elle cherchait des réponses à ses questions, mais Dieu demeurait silencieux malgré ses cris. Au sein de cette obscurité profonde, elle a fait l’expérience de l’extraordinaire lumière de Dieu qui l’a éclairée lorsqu’elle a commencé à ouvrir son cœur et à inviter le Seigneur à l’accompagner dans cette situation. Elle a prié : « Seigneur, tiens-moi la main et aide-moi à marcher avec toi en cette période difficile. » Elle témoigne à présent de la fidélité de Dieu et de la manière dont, par Sa grâce, elle continue à s’occuper des enfants de sa sœur (Psaumes 57:11). Elle se souvient de cette période de grande douleur comme d’une période où elle s’est davantage appuyée sur Dieu. Elle aurait pu abandonner, mais cette expérience l’a rendue plus forte et plus affermie dans sa marche avec Dieu. Elle loue et remercie le Seigneur de lui permettre de faire partie de l’équipe qui apporte la Parole de Dieu à son peuple.

Le 23 juin 2021, l’équipe du projet de traduction en Maiwala a vu son premier livre, l’Évangile de Marc, lancé après de nombreuses années de luttes et de contretemps. Dans la province de la Baie de Milne, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le projet Maiwala a débuté en 1999. Aujourd’hui, la communauté Maiwala est confrontée à de nombreux problèmes liés à la sécurité locale. En ces temps difficiles, la Parole de Dieu apporte espoir et lumière à ceux qui la mettent en pratique. Les larmes aux yeux, une femme Maiwala a exprimé sa reconnaissance de posséder l’Évangile de Marc. « Je garde ce livre près de mon cœur et je remercie Dieu pour le projet de traduction dans ma communauté. » Un homme de Maiwala a déclaré que lorsqu’il lit l’Évangile de Marc en Maiwala, celui-ci lui parle et transforme de nombreux domaines de sa vie.

Louanges soient rendues au Seigneur pour les progrès en cours de la traduction de la Bible en Maiwala.

09/2022 Philippines

Dans et à travers une petite communauté

Après près de 50 ans de travail de traduction, les Barligs dans la p...

Lire la suite

08/2022 Africa

Au Mozambique, la traduction apporte l’unité

Avant même qu’un seul verset ait été traduit, un projet de tr...

Lire la suite

07/2022 Philippines

Voyage au cœur de la traduction de la Bible

Voyage au cœur de la traduction de la Bible de l’Alliance mond...

Lire la suite